OM : Dimitri Payet remercie Ajaccio pour la gifle

OM : Dimitri Payet remercie Ajaccio pour la gifle

Icon Sport

Battu au Vélodrome par l’AC Ajaccio (2-1) samedi, l’Olympique de Marseille a concédé sa première défaite de la saison en Ligue 1. Un revers peut-être bénéfique si l’on en croit Dimitri Payet.

Alors que l’on s’attendait au pire pour l’AC Ajaccio au Vélodrome, l’Olympique de Marseille a été surpris par le promu. Le club phocéen a concédé son premiers revers de la saison en Ligue 1 contre l’ancienne lanterne rouge. D’où la mauvaise humeur d’Igor Tudor après la rencontre. « On a perdu à la maison contre l’équipe qui était dernière du classement. Donc évidemment que je suis en colère », a réagi le Croate, au moins aussi surpris que Dimitri Payet après la bonne entame des Marseillais.

« On a bien débuté ce match avec de l'intensité et du rythme, on a réussi à marquer rapidement et après je ne sais pas pourquoi on a baissé le pied, s’est étonné le meneur de jeu. On s'est fait punir par Ajaccio. Je pense qu'on avait fait le plus dur parce qu'on savait qu'ils allaient essayer de bien défendre. C'est inexplicable qu'on ait pu en prendre deux ensuite. Il y a forcément de la colère. Toute la route était tracée pour une belle après-midi mais on arrive à se faire surprendre. »

« Ça remet les pendules à l’heure »

« J'espère que ce n'est qu'un accident. On a un beau parcours depuis le début de la saison, ce serait dommage de tout jeter après une défaite, a prévenu Dimitri Payet, qui écarte l’idée d’une perte de confiance avant de retrouver le Sporting Portugal mercredi en Ligue des Champions. Ça dépend comment on le prend. On s'est offert la chance de pouvoir rebondir dans ce groupe. Après, certaines défaites font du bien, ça remet les pendules à l'heure. » Pas sûr que l’entraîneur marseillais soit du même avis après ces trois points perdus dans la course aux places européennes.