OM : Courbis coach de Marseille, Eyraud était chaud

OM : Courbis coach de Marseille, Eyraud était chaud

Icon Sport

Un mois après la mise à pied d’André Villas-Boas, l’OM a trouvé le successeur du Portugais en la personne de Jorge Sampaoli.

Directeur du centre de formation, Nasser Larguet a assuré l’intérim avec plus ou moins de réussite. Dans les bureaux de La Commanderie, tous les scénarios ont été envisagés, y compris celui de recruter un pompier de service pour terminer la saison tant bien que mal. L’idée de s’offrir Rolland Courbis pour une pige de six mois a notamment traversé l’esprit de Jacques-Henri Eyraud, lorsque celui-ci était encore président de l’Olympique de Marseille. C’est le consultant de RMC qui a dévoilé cet intérêt de l’OM dans une interview accordée à So Foot.

« Il (ndlr : Jacques-Henri Eyraud) m’a dit qu’un duo avec Nasser Larguet aurait pu être une bonne idée. Je lui aurais apporté mon expérience et ma connaissance du club. D’ailleurs, j’aime bien Larguet, c’est un bon travailleur et un bon formateur. Mais Eyraud m’a aussi dit qu’ils étaient déjà sur le point de recruter Sampaoli et qu’ils n’auraient donc sans doute pas besoin de mes services. Si j’avais été coach de l’OM ? Ma première décision aurait été de mettre fin au 4-3-3 de Villas-Boas, il nous a vraiment fatigués avec cette tactique. Tu ne peux pas laisser un numéro 9 esseulé surtout quand c’est Germain ou Benedetto. Quand tu as Drogba, tu peux jouer comme ça, mais des Drogba, il n'y en a pas cinquante ! Sampaoli ? Il me paraît un peu spécial, mais il faut peut-être quelqu’un de spécial pour un endroit aussi spécial » a livré l’ancien entraîneur de Montpellier et de Rennes, qui n’aura finalement pas effectué son come-back à Marseille puisque Pablo Longoria a ficelé en mois de quatre semaines la venue de Jorge Sampaoli en provenance de l’Atlético Mineiro.