OM : Comme en Russie, Rami est génial... quand il ne joue pas

OM : Comme en Russie, Rami est génial... quand il ne joue pas

Photo Icon Sport

Cette saison, Adil Rami n’a joué que 19 matchs sous le maillot de l’Olympique de Marseille. Un très faible total pour le champion du monde en titre.

Touché moralement en début de saison, à cause du contrecoup de la Coupe du Monde 2018, puis blessé à plusieurs reprises, le défenseur central a perdu sa place de titulaire. Apte à jouer depuis quelques semaines, le joueur de 33 ans a été dépassé par la jeunesse, puisque Boubacar Kamara et Duje Caleta-Car occupent la charnière centrale en ce début d’année 2019. Malgré un statut de remplaçant, sûrement difficile à accepter à la vue de son palmarès (L1 en 2011 avec Lille, Europa League en 2016 avec Séville), Rami garde le cap dans la tempête. C’est en tout cas ce que confie Rudi Garcia.

« On ne peut pas se projeter sur l'intersaison, sinon on arrête tout de suite de lutter pour l'Europe. Il ne faut surtout pas discuter de mercato et de cas personnel. Adil, il patiente, il bouillonne, mais c'est un garçon d'expérience et on aura besoin de lui en fin de saison. Il est intelligent, il sait que la charnière Kamara - Caleta-Car fonctionne plutôt bien. Il travaille et il travaille bien, toujours avec la bonne humeur qui le caractérise. C'est toujours bien d'avoir de l'enthousiasme et de la joie dans le travail », explique, en conférence de presse, l’entraîneur de l’OM, qui ne préfère donc pas se mouiller dans le cas Rami, alors que son départ l’été prochain semble inéluctable...