OM : Cazoo confirme la très mauvaise nouvelle

OM : Cazoo confirme la très mauvaise nouvelle

Sponsor principal de l’Olympique de Marseille en cette saison 2022-2023, Cazoo va mettre fin à tous ses partenaires sportifs en Europe. Un vrai coup dur pour le club phocéen…

L’OM pensait avoir touché le jackpot en signant un gros contrat sponsoring avec Cazoo l’été dernier. Si le mariage entre le club marseillais et la marque anglaise s’est bien fait, le divorce est déjà acté. Puisque ce jeudi, le détaillant de voitures en ligne, qui connaît d’énormes difficultés financières depuis plusieurs semaines, a annoncé mettre fin à toutes ses activités dans l’Union Européenne. « Suite à un examen d'une gamme d'options stratégiques, la direction a conclu que la bonne ligne de conduite est que Cazoo se concentre désormais exclusivement sur son opportunité principale au Royaume-Uni, un énorme marché avec environ 8 millions de transactions de voitures d'occasion et une valeur de plus de 100 milliards de livres par an. En conséquence, la Société a l'intention d'entamer une liquidation ordonnée de ses opérations en Allemagne et en Espagne et est en consultation avec ses représentants du personnel en France et en Italie. Cazoo facilitera une fermeture structurée pour ses clients, employés et fournisseurs et a notifié les représentants des employés et les syndicats concernés sur chaque marché », peut-on lire dans le communiqué de Cazoo.

La fin de Cazoo, une grosse perte pour l’OM

Cette mauvaise nouvelle pourrait avoir une grosse incidence sur les finances de l’OM. Car si l’entreprise britannique devrait bien payer l’échéance de cette saison, Marseille devra probablement trouver un autre sponsor maillot en vue de la saison prochaine, et ce jusqu’en 2025, date de l’échéance du bail avec Cazoo. Et rien ne dit que Pablo Longoria arrivera à trouver un contrat aussi lucratif que celui avec Cazoo. Lié à Uber Eats au cours des trois dernières saisons, avec un petit chèque de 3,5 millions par an, Marseille avait un peu effectué son retard sur le PSG (70 millions d’euros avec Accor) ou l’OL (20 ME avec Emirates), en récupérant plus de 5 ME par an. Mais il faudra donc potentiellement repartir de zéro la saison prochaine. Pas vraiment une bonne chose pour Frank McCourt, qui sait que son club a besoin d’argent pour continuer à rester en haut de l’affiche.