OM : C'est dur de recruter des remplaçants, l'aveu qui ne fait pas rêver au mercato

OM : C'est dur de recruter des remplaçants, l'aveu qui ne fait pas rêver au mercato

Photo Icon Sport

Très limité sur le plan du marché des transferts, l’Olympique de Marseille ne fera pas des coups majeurs comme ces dernières années avec les signatures de Payet, Luiz Gustavo, Strootman, Caleta-Car ou encore Mitroglou, qui avait tout de même coûté son pesant d’or. Il s’agit d’effectuer un bel investissement pour un attaquant, qui devrait être Dario Benedetto, et ensuite réaliser quelques coups à moindre prix pour se renforcer. La signature d’Alvaro Gonzalez en est le parfait exemple. Ce défenseur de 29 ans arrive d’Espagne pour un prêt avec option d’achat à 4 ME, et représente une recrue parfaite… pour le banc de touche. Le staff d’André Villas-Boas s’est en effet montré très clair sur son utilisation future.

« Ce n'est pas un crack. Mais ce n'est pas évident de recruter un joueur qui sait qu'il va être numéro 3 dans la hiérarchie. Alvaro a pour lui son mental et sa détermination à réussir pour sa première expérience hors d'Espagne », a prévenu un membre du staff olympien, persuadé que l’Espagnol va rendre des services lors des absences de Kamara et Caleta-Car, ce dernier ayant déjà été exclu deux fois la saison dernière par exemple. Une preuve au passage qu’à l’OM, on fait comme si Adil Rami n’existait plus dans l’effectif…