OM : Bouna Sarr a une preuve en béton, L’Equipe plaide coupable

OM : Bouna Sarr a une preuve en béton, L’Equipe plaide coupable

Photo Icon Sport

Contrairement à certains joueurs de Ligue 1, Bouna Sarr n’a pas quitté la France et ses conditions de confinement. D’où les excuses du journal L’Equipe suite à son information erronée.

Pour fuir le confinement imposé par gouvernement français, et mettre leur famille à l’abri de l’épidémie du coronavirus, plusieurs joueurs de Ligue 1 ont pris la décision de quitter le pays. Au Paris Saint-Germain par exemple, l’Uruguayen Edinson Cavani ainsi que les Brésiliens Thiago Silva et Neymar ont rejoint leur pays natal. Même phénomène constaté du côté de l’Olympique Lyonnais, où Thiago Mendes et un autre joueur auriverde ont vite fait leurs valises, tout comme le défenseur central belge Jason Denayer. Quant à l’Olympique de Marseille, L’Equipe affirmait vendredi que Bouna Sarr était parti en Guinée pour y retrouver sa famille.

Une information rapidement démentie par le milieu ou latéral droit, lequel a publié une vidéo de lui dans sa villa en guise de preuve irréfutable. « Continuez à dire que je suis en confinement en Guinée », a écrit l’ancien Messin dans sa publication, obligeant le quotidien sportif à publier un erratum dans ses colonnes ce samedi. « Contrairement à ce que nous indiquions dans notre édition d’hier, Bouna Sarr n’est pas parti en Guinée, a reconnu le journal. Le Marseillais s’entretient dans sa villa depuis le début du confinement. Toutes nos excuses à l’intéressé. » Bouna Sarr appréciera sûrement l’honnêteté de nos confrères.