OM : Boudjellal et les Saoudiens, un rachat fictif de A à Z ?

OM : Boudjellal et les Saoudiens, un rachat fictif de A à Z ?

Photo Icon Sport

Ces derniers jours, le potentiel rachat de l’Olympique de Marseille par le clan Mourad Boudjellal a fait couler énormément d’encre.

Vendredi, l’ancien président du club de rugby de Toulon a mis le feu aux poudres en annonçant qu’il allait faire une offre de rachat auprès de Frank McCourt. Grâce à l’aide d’un homme d’affaires franco-tunisien, aidé par un fonds d’investissement du Moyen-Orient, Mourad Boudjellal serait en mesure de faire une offre globale de 700 millions d’euros pour relancer un nouveau projet à Marseille. Sauf que cette future offre de rachat ne fait pas l'unanimité au sein de l’OM, où Eyraud a récemment dit que le club n'était pas à vendre. Selon le JDD, McCourt estime que le projet de Boudjellal « n’est pas sérieux », sachant que « la participation de Mohamed Ayachi Ajroudi interroge très fortement la direction olympienne ». Une information confirmée par Thibaud Vézirian, pour qui cet homme d’affaires tunisien n’est pas du tout quelqu’un de confiance.

« Mohamed Ayachi Ajroudi est bien derrière la rumeur Boudjellal. Mais ce n’est pas vraiment un homme sérieux. Donc c’est très bizarre de voir Boudjellal avec cet homme-là. Il ne connaît pas MBS, il rêve de rencontrer le prince, mais MBS n’a pas envie de le voir… Dire que c’est lui qui arrive avec des fonds saoudiens, c’est bidon. Cette histoire n’a rien à voir avec MBS. Ajroudi se raconte une histoire, il n’est pas clean. Il est entre Paris et Tunis, il ne vit pas à Djeddah comme certains l’ont dit. Il a connu l’Arabie Saoudite il y a 10-20 ans, mais aujourd’hui, il n’est pas du tout dans les petits papiers des Saoudiens. Boudjellal a parlé de l’eau, du pétrole, de l’énergie, d’une banque privée d’affaires… Ce projet est flou et nébuleux. On dirait qu’il cherche à se retourner partout. Mais aujourd’hui, il n’a pas l’Arabie Saoudite avec lui. Après, il pourra dire : ‘J’ai été chercher les Émirats’. Peut-être que Boudjellal s’est fait berner dans l’histoire… Qui sort gagnant de cette rumeur ? Ajroudi, il gagne en notoriété, il se met bien auprès d’entreprises françaises. Boudjellal, il fait peut-être un poker menteur pour obtenir les pleins pouvoirs au SC Toulon, ce qui serait quand même risqué et étonnant. Ou alors peut-être que McCourt est content que tout cela fuite, car des prix sortent, et maintenant, tous les acheteurs potentiels vont revenir à la charge la semaine prochaine avec des offres, et lui, il va prendre la meilleure… », a détaillé, sur Youtube, le journaliste bien informé autour de la vente de l'OM, qui en profite aussi pour détruire la rumeur menant à Tarak Ben Ammar, un autre homme d’affaires tunisien.