OM : Bernard Tapie lâche un gros indice pour le futur repreneur

OM : Bernard Tapie lâche un gros indice pour le futur repreneur

Photo Icon Sport

Qui d'autre que Bernard Tapie peut conseiller celui qui voudra racheter l'Olympique de Marseille ? Personne.

Symbole de l’OM triomphant, Bernard Tapie n’a plus aucun intérêt financier dans le club phocéen, mais il garde forcément les yeux de Chimène sur l’équipe qui a fait sa gloire et inversement. Actionnaire principal du quotidien La Provence, l’homme d’affaires, qui se bat contre un cancer, a bien évidemment pris connaissance de l’intérêt de Mourad Boudjellal et Mohamed Ajroudi pour l’Olympique de Marseille. Et même s’il ne veut surtout pas parler d’une possible vente de l’OM par Frank McCourt, il a accepté de répondre à France-Football concernant ce que devra faire celui qui veut racheter Marseille. Pour Bernard Tapie, après avoir lâché des millions d’euros, le repreneur éventuel doit s’attacher à préserver et développer l’identité régionale.

Car Bernard Tapie est bien conscient de l’importance du club phocéen pour toute la région. « Si je devais conseiller un investisseur ? Ah les mecs vous avez de ces questions (rire) Tout ce que je sais c’est que, contrairement à d’autres clubs, il y a un ancrage régional très fort. D’ailleurs, vous ne le savez peut-être pas, mais le deuxième nom français le plus connu à l’étranger après Paris, c’est Provence. Et avec la décentralisation et l’autonomie de plus en plus grande des régions, il y a fort à partir que la région PACA va être tout en haut. Oui, je pense qu’en termes de développement, ça va faire très mal. Et si les investisseurs comprennent cela, alors l’OM peut vraiment s’inscrire dans ce mouvement », a confié l’ancien président de l’Olympique de Marseille. Nul doute que Mourad Boudjellal connaît très bien cette valeur de l'identité provençale, lui qui a fait le bonheur du RC Toulon, mais cela ne sert à rien si derrière cela il n'y a pas les centaines de millions nécessaires à la reprise de l'OM.