OM : Benedetto sacrifié, le secret dévoilé

OM : Benedetto sacrifié, le secret dévoilé

Photo Icon Sport

Au bout du temps additionnel, l’Olympique de Marseille a poussé un ouf de soulagement face à Strasbourg, dimanche soir.

En effet, alors que les Phocéens ne menaient que d’un but, Dario Benedetto a magnifiquement obtenu un penalty. Et dans les travées du Stade Vélodrome, tout le monde pensait que l’Argentin allait tenter de se faire justice lui-même en l’absence du tireur habituel, Dimitri Payet. Mais alors que l’ancien de Boca Juniors s’était emparé du ballon dans un premier temps, c’est finalement Kevin Strootman qui a frappé, et a transformé le penalty. Le coach marseillais André Villas-Boas a dévoilé pourquoi c’est le Néerlandais, peu habitué à se retrouver en situation de frappe durant les matchs, qui avait été désigné.

« Il n’a pas raté un seul pénalty depuis que j’ai commencé ici aux entraînements. Dans le même genre, on avait Anelka à Chelsea. Aux entraînements, il était parfait sur penalty et le premier qu’il a eu officiellement était en Coupe de la Ligue et il a raté. J’ai dit à José (Mario Rocha, le préparateur physique) : « Kevin va rater le premier officiel » et non, finalement il a marqué le but » a indiqué Villas-Boas, lequel a certainement apprécié que ses joueurs respectent ses consignes. Car pour rappel, à Nantes lors de la deuxième journée, Dario Benedetto avait frappé (et manqué) un penalty alors que c’est Dimitri Payet qui avait été désigné par le staff…