OM : Bakambu promet de ne pas enfoncer Milik

OM : Bakambu promet de ne pas enfoncer Milik

Arrivé libre à l’Olympique de Marseille, Cédric Bakambu possède le profil pour évoluer à la pointe de l’attaque. Une mauvaise nouvelle pour Arkadiusz Milik ? Pas forcément, si l’on en croit la première recrue hivernale du club phocéen.

Après plus de trois ans passés en Chine, Cédric Bakambu suscite quelques interrogations. L’attaquant recruté par l’Olympique de Marseille a-t-il encore le niveau nécessaire pour la Ligue 1 ? En tout cas, le président Pablo Longoria et l’entraîneur Jorge Sampaoli ne doutent pas du Franco-Congolais dont le profil n’existait pas dans l’effectif. « Pour mes qualités, on va dire que je suis un attaquant rapide, qui aime la profondeur, la verticalité », a en effet décrit Cédric Bakambu.

Du coup, Jorge Sampaoli pourrait être amené à l’utiliser à plusieurs postes pour cette deuxième partie de saison. « J'ai eu déjà le coach au téléphone à deux reprises. Je vais vous le dire comme je le lui ai dit : peu importe la position dans laquelle il va m'utiliser, le plus important c'est que l'équipe performe, que Cédric Bakambu performe, a répondu l’ancien joueur de Sochaux. Je vais mettre mes capacités à fond au service du collectif. » Notamment dans l’axe où son concurrent Arkadiusz Milik peine à retrouver son meilleur niveau depuis son retour de blessure.

Bakambu la joue modeste

Mais pour Cédric Bakambu, leur cohabitation ne posera aucun problème. « Je suis là pour aider l'équipe, j'arrive en toute modestie, je ne suis pas prétentieux, a rassuré l’attaquant passé par Villarreal. Durant toute ma carrière, j'ai joué avec de grands attaquants, que ce soit chez les jeunes en équipe de France, en Liga avec Soldado. J'en ai côtoyé des grands joueurs et j'espère que l'on arrivera à faire quelque chose de grand cette saison. » Pour faire ses débuts, le néo-Marseillais devra attendre le déplacement à Lens le week-end prochain, son contrat n’étant pas homologué pour la venue de Lille dimanche soir.