OM : Bakambu au plus mal, Sampaoli encore ciblé

OM : Bakambu au plus mal, Sampaoli encore ciblé

Cédric Bakambu est en pleine tourmente à l'Olympique de Marseille, seulement deux mois après son arrivée. L'attaquant congolais a directement visé Jorge Sampaoli.

Le 22 janvier dernier, tout portait à croire qu'une belle histoire d'amour était en train de débuter entre l'Olympique de Marseille et Cédric Bakambu. A Lens, l'attaquant de 30 ans avait marqué son premier but après seulement deux minutes de jeu. Des débuts merveilleux pour l'ancien de Villarreal, arrivé libre dans la cité phocéenne cet hiver. Mais depuis ses débuts réussis, plus rien ne va plus pour Cédric Bakambu qui n'a pas disputé un seul match dans son intégralité. Auteur de 2 buts en 8 matchs avec l'OM toutes compétitions confondues, Cédric Bakambu ne compte que 4 titularisations mais a toujours été sorti avant le dernier quart d'heure. La recrue hivernale, arrivée au même moment que Sead Kolasinac, a aussi passé trois matchs entiers sur le banc de touche de Jorge Sampaoli. Ce fut le cas en huitième de finale de Ligue Europa Conference contre le FC Bâle (2-1) ou en Ligue 1 contre Clermont (0-2) et Troyes (1-1). D'après L'Équipe, Cédric Bakambu était « assis, seul, dans les couloirs du stade de l'Aube, pilonnant son portable pendant de longues minutes pendant que ses coéquipiers montaient dans le bus, faisaient des selfies avec quelques supporters ou répondaient à la presse »

Bakambu déçu par les choix de Jorge Sampaoli

Il n'est pas le seul marseillais qui s'interroge des choix faits par Jorge Sampoli. Très critiqué par la communauté marseillaise au vu de l'utilisation de certains de ses cadres (Mandanda, Milik), l'entraîneur argentin a déçu son attaquant. D'après L'Équipe, ce dernier parle d'un temps de jeu « en dessous de ses attentes » et est « interpellé » par le manque de continuité dont fait preuve l'entraîneur de l'Olympique de Marseille. Le buteur formé au FC Sochaux n'affiche d'une moyenne de 47.5 minutes jouées par match depuis qu'il a mis les pieds à Marseille. Inquiétant. Pour le tacticien sud-américain, tout est dû à une longue inactivité ces derniers mois. « Il est difficile de les lancer (avec Kolasinac) sur le terrain au coup d'envoi sans savoir s'ils sont réellement à 100 % intégrés sur tous les aspects. Cela pourrait aussi nous donner un désavantage. Tous les jours, on essaye de savoir s'ils sont vraiment à 100 % dans tous les domaines pour obtenir une possible place de titulaire. Cette longue inactivité ne doit pas amoindrir le rendement collectif » a rétorqué Jorge Sampaoli en conférence de presse. Bientôt un divorce entre l'OM et Bakambu, à qui il reste deux ans de contrat ?