OM : Aulas a perdu sa bataille, c’est la fête à Marseille

OM : Aulas a perdu sa bataille, c’est la fête à Marseille

Photo Icon Sport

Cette semaine, Jean-Michel Aulas a perdu sa dernière bataille et donc sa guerre du côté de l’Olympique Lyonnais. De quoi ravir les supporters de l’OM.

Auditionné jeudi dernier par le Conseil d’Etat, avec les clubs d’Amiens et de Toulouse, l’OL n’a pas eu gain de cause face à la LFP. Car si l’institution publique française a validé les recours des relégués, qui ont vu leurs descentes en L2 suspendues, les deux plaintes de Lyon n’ont pas abouti. Ni celle sur la reprise de la saison 2019-2020 de Ligue 1, ni celle sur le classement au quotient. Par conséquent, et sachant qu’Aulas est arrivé à court de munitions, l’OL va devoir se faire une raison. Vu que l’équipe de Rudi Garcia finira bien septième du championnat de France en cette année 2020 si spéciale. Une défaite cuisante pour JMA, qui a donc échoué dans son dernier combat. Une information soulignée par le journal de L'Équipe qui titrait « Déconfit » avec une photo d’Aulas sortant du Conseil d’Etat, mercredi.

Cette Une a en tout cas fait le bonheur des supporters de l’autre Olympique, celui de Marseille. Et ce n’est pas René Malleville qui dira le contraire. « Je ne sais pas pourquoi, mais cette Une du journal L’Équipe me met de bonne humeur pour la journée. Voyez, il m’en faut peu pour être heureux », a lancé le célèbre ultra phocéen sur Twitter. Il faut dire que cette mauvaise nouvelle subie à Lyon fait sourire à l’OM, où cet arrêt de la saison est tombé à pic, quand Marseille était deuxième du championnat derrière le PSG. Ce qui signifie donc que l’OM sera en Ligue des Champions la saison prochaine, au contraire de l’OL, sauf si l’équipe de Rudi Garcia venait à remporter la Champions en août prochain. Ce qui ne ferait plus du tout rire les Marseillais, qui restent « à jamais les premiers » à avoir soulevé la C1 sur le sol français.