OM : Au chômage partiel, la direction se sacrifie à Marseille

OM : Au chômage partiel, la direction se sacrifie à Marseille

Photo Icon Sport

Privé de certaines recettes pendant l’interruption de la saison, l’Olympique de Marseille a mis ses membres au chômage partiel. Et l’on ne parle pas seulement des hommes d’André Villas-Boas.

En tant que propriétaire de l’Olympique de Marseille, Frank McCourt a tenu à s’adresser à ses employés. L’Américain leur a effectivement envoyé un courrier dans lequel il évoque des mesures en pleine crise sanitaire. « Nous traversons cette période difficile ensemble, et nous voyons les gouvernements s'organiser de mieux en mieux, a écrit le dirigeant dans une lettre relayée par l’AFP. Des entreprises comme la nôtre prennent des mesures pour limiter la pandémie. (...) Je salue les efforts des salariés de l'OM pour continuer à avancer, une forte culture d'entreprise est importante, la nôtre est particulièrement solide. Vous pouvez compter sur moi. »

Rien n’est précisé concernant ces décisions prises pour limiter les dégâts. Mais on devine que Frank McCourt fait référence au chômage partiel récemment mis en place à Marseille. Ainsi, les joueurs ne touchent plus que 84 % de leurs revenus habituels. Un effort nécessaire pour aider le club à surmonter les difficultés provoquées par l’épidémie du coronavirus et la suspension de la Ligue 1. Mais que les Marseillais se rassurent, la radio RMC précise que tous les dirigeants de l’OM ont accepté de se mettre au chômage partiel, et ce même s’ils continuent à travailler. Une belle preuve de solidarité en interne.