OM : Anigo n'ira pas en détention provisoire

OM : Anigo n'ira pas en détention provisoire

Photo Icon Sport

Mis en examen pour association de malfaiteurs, José Anigo ne sera pas placé en détention provisoire, la chambre d'instruction ayant cependant augmenté sa caution.

C'est ce mercredi que la chambre d'instruction de la Coup d'appel d'Aix étudiait la demande de l'avocat général, lequel réclamait que l'ancien dirigeant de l'Olympique de Marseille soit  mis en maison d'arrêt suite à sa mise en examen pour « association de malfaiteurs en vue d'extorsion et de commettre un crime en bande organisée. » Placé sous contrôle judiciaire depuis dix jours octobre, José Anigo va rester en liberté puisque les juges ont décidé de rejeter cette demande. Cependant, sa caution est passée dans le même temps de 10.000 à 100.000 euros.

Pour rappel, José Anigo a été mis en examen dans le cadre du transfert d'Isaac Lihadji de Marseille à Lille, pour lequel il aurait tenté de toucher une part du gâteau. De même la justice soupçonne l'ancien dirigeant marseillais d'avoir voulu également réunir une équipe pour venger l'assassinat de son fils en 2013. Des faits dont Anigo s'est défendu, ce qui ne l'empêchera toutefois pas d'être jugé ultérieurement.