OM : A peine parti, Mitroglou se fait défoncer par Garcia

OM : A peine parti, Mitroglou se fait défoncer par Garcia

Photo Icon Sport

Comme tout joueur de son effectif, Kostas Mitroglou était épargné par son entraineur tant qu’il était encore dans le groupe. Maintenant que l’attaquant grec a pris la direction de la Turquie et de Galatasaray, il peut déjà sentir le vent tourner. En effet, en conférence de presse ce jeudi, Rudi Garcia a reconnu à demi-mots qu’il n’allait pas pleurer avec le prêt de l’ancien joueur du Benfica Lisbonne.

« Avec l'arrivée de Mario Balotelli, il était logique que Kostas parte. Il a beaucoup moins joué ces deux derniers mois, il a été plutôt victime d'un besoin d'avoir, dans l'équipe, de joueurs qui donnent le meilleur d'eux-mêmes, de par leur caractère, qui mouillent le maillot, qui ne lâchent rien. Tout le monde bataille les uns pour les autres ces derniers temps. Kostas, ce n'est pas un joueur qui défend beaucoup, qui court beaucoup. Il a besoin d'avoir des ballons dans la surface, d'avoir de la confiance pour les mettre au fond », a expliqué le coach de l’OM, qui doit pourtant savoir que le sacrifice défensif et les courses effrénées en profondeur ne sont pas non plus la tasse de thé de Mario Balotelli. Mais en un bout de match face à Lille, l’Italien a déjà montré pourquoi les dirigeants avaient finalement accepté de le faire venir.