OM : 8 nouveaux joueurs au mercato, Longoria promet le feu

OM : 8 nouveaux joueurs au mercato, Longoria promet le feu

Icon Sport

Pablo Longoria a profité de la conférence de presse de présentation d’Igor Tudor pour faire un point sur le mercato de l’OM.

Pour le moment, le mercato de l’Olympique de Marseille est assez calme puisque seul Isaak Touré a posé ses valises en Provence. Dans les jours à venir, d’autres éléments pourraient suivre comme Riechedly Bazoer ou encore Francis Coquelin, dont les noms sont évoqués à l’OM. Face à la presse, Pablo Longoria a répondu à l’impatience des supporters. Et les révélations du président olympien sont plutôt de nature à rassurer puisque Pablo Longoria a affirmé que Marseille allait recruter entre cinq et huit joueurs afin d’améliorer la compétitivité de l’effectif à la disposition d’Igor Tudor. Une nécessité quand on sait que William Saliba et Boubacar Kamara sont partis et que l’OM disputera la Ligue des Champions la saison prochaine.

Longoria fait le point sur le mercato

« C'est normal qu'il existe des changements de profil. Kamara était un profil très particulier. Avec la mentalité d'Igor, c'est normal que les deux milieux soient plus agressifs. La stratégie change. On a dit à la dernière conférence, c'est important d'augmenter le niveau de l'équipe. On veut donner de la continuité à l'effectif. On a une équipe compétitive, on remplace les joueurs. Ce qu'on veut, c'est améliorer l'effectif. C'est une situation où on doit changer entre cinq et huit joueurs. C'est du renouvellement. Quand un coach arrive, il faut changer des joueurs. Il faut mettre des joueurs qui ont de l'ambition. Toutes les équipes du monde veulent ça » a lancé Pablo Longoria, pour qui les grandes manœuvres vont donc se poursuivre dans les semaines à venir, avec l’ambition de réaliser une nouvelle fois un mercato important à Marseille comme ce fut le cas l’année dernière avec les arrivées de Guendouzi, Gerson, Ünder ou encore Luan Peres. Reste que pour recruter, l’OM doit aussi vendre afin de garder un équilibre dans sa masse salariale. C’est par exemple dans cette optique que Luis Henrique ou encore Mandanda pourraient s’en aller.