OM : 127ME de déficit, Eyraud sue à grosses gouttes

OM : 127ME de déficit, Eyraud sue à grosses gouttes

Photo Icon Sport

La décision de l'UEFA concernant l'OM va évidemment changer la donner pour le club phocéen. Mais le bilan financier marseillais se détériore.

Dimanche, La Provence affirmait que l’Olympique de Marseille attendait « d’un jour à l’autre » la décision de la chambre d’instruction de l’Instance de Contrôle Financier, le bras armé de l’UEFA dans la quête d’un respect des règles du fair-play financier. Pour l’instant, rien n’a fuité des bureaux suisses de l’instance européenne du football, et du côté de l’OM, qui a eu des échanges avec l’ICF et l’UEFA, on est désormais dans l’attente de la décision. Mais quel que soit le verdict, le club de Jacques-Henri Eyraud et Frank McCourt ne pourra pas échapper à une cure financière drastique. Les comptes de l’Olympique de Marseille sont dans le rouge vif et le déficit s’est encore creusé, ce qui fait évidemment planer le risque d’un crash face aux exigences de l’UEFA, et dans une moindre mesure de la DNGC.

Evoquant la situation comptable de l’OM, Le Parisien confirme que le trou de l’an passé s’est considérablement agrandi. « Après un exercice 2018-2019 soldé avec un passif de 91ME, le club marseillais totalise 127ME de déficit et devra, sous peine de s’attirer les foudres du fair-play financier, obligatoirement se séparer de certains de ses meilleurs joueurs (Sanson, Caleta-Car, Kamara...) malgré sa qualification pour la Ligue des champions », constate le média. Et même si Jacques-Henri Eyraud se la joue serein, il est clair que l’ère des dépenses somptuaires et des salaires colossaux est terminée à l’Olympique de Marseille. Désormais, il va falloir vendre les joyaux de la couronne et recruter très malin, très très malin même. Bon courage au prochain head of football, sa mission sera intense.