Le coup de sang de Labrune était « gentillet et surjoué » à l’OM

Le coup de sang de Labrune était « gentillet et surjoué » à l’OM

Photo Icon Sport

Dans la foulée de la défaite de l'Olympique de Marseille contre Braga, jeudi soir au Portugal, Vincent Labrune a retrouvé ses joueurs dans le vestiaire et a piqué un énorme coup de sang, furieux de ce qu'il avait vu et de l'attitude de son effectif. C'est du moins la version qui a filtré vendredi de cette colère présidentielle. Mais ce samedi, selon La Provence, qui cite une source anonyme, le discours du patron de l'OM à Braga n'était finalement pas si virulent que cela et cela n'a pas boulversé les destinataires. « Ça sonnait faux, c’était presque gentillet », a confié un « proche du groupe », qui n’y voit lui qu’un coup de communication interne sans réel effet auprès de Michel et de ses joueurs. Quoi qu’il en soit, Vincent Labrune a au moins eu le mérite de secouer le cocotier, et ceux qui le connaissent savent que quand le président de l’Olympique de Marseille n’est pas content, il le fait comprendre très clairement. Alors vrai coup de gueule musclé, ou discours gentillet, on verra dimanche à Lille si tout cela a eu un effet.