L'OM prêt à bouder le Vélodrome jusqu'en octobre !

L'OM prêt à bouder le Vélodrome jusqu'en octobre !

Photo Icon Sport

La partie de poker entre l’OM et la ville de Marseille au sujet du loyer du Vélodrome commence à prendre une tournure dangereuse. D’un côté, le club phocéen n’a aucune intention de s’acquitter des 8 ME annuels demandés pour évoluer dans son enceinte habituelle, et de l’autre, la Mairie estime que ce prix est totalement légitime et que l’OM va bien devoir le payer s’il veut profiter de cette installation municipale. Une guerre interne à la cité provençale qui a animé l’été, mais qui pourrait bien ne plus faire rigoler à l’approche du 17 août, date du premier match à domicile face à Montpellier. Et si le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin a confirmé sa position récemment, l’OM a de son côté poursuivi les discussions avec l’agglomération de Montpellier pour accueillir non pas le premier match, mais les trois premières rencontres de la saison.

Ainsi, les « réceptions » de Montpellier, Nice et Rennes, emmenant le calendrier jusqu’à la fin du mois de septembre, sont à l’étude pour se dérouler à la Mosson, affirme Le Midi Libre. L’accord de principe serait proche, mais encore faut-il que cela se concrétise dans les faits, avec donc l’échec des négociations entre Marseille et l’OM, et la faisabilité technique pour une pelouse qui est souvent en souffrance. Mais pour l’heure, le club provençal semble bien déterminé à jouer le coup du bluff, ou pas, jusqu’au bout.