L'OM et l'Inter, et revoilà l'Arabie Saoudite !

L'OM et l'Inter, et revoilà l'Arabie Saoudite !

Icon Sport

Après le rachat de Newcastle, le fonds souverain d’Arabie Saoudite (PIF) pourrait enchaîner avec les reprises d’autres club dans le monde. L’Inter Milan serait le prochain sur une liste dans laquelle on retrouverait l’Olympique de Marseille.

L’Arabie Saoudite n’a pas fini de faire parler. Très critiqué en Angleterre après le rachat de Newcastle, qui avait dans un premier temps été annulé, le fonds souverain du pays du Moyen-Orient (PIF) envisage de reprendre d’autres clubs dans le monde. L’objectif serait de redorer son image en prenant les commandes de formations aux quatre coins de la planète. Alors après les Magpies, le média Libero, grâce à ses sources dans le milieu de la finance, annonce que le PIF va mettre la main sur l’Inter Milan.

L’Inter après Newcastle ?

Les négociations entre les deux parties auraient duré plusieurs mois. Mais un accord de principe serait trouvé depuis le mois dernier. Et plus précisément depuis une réunion entre des dirigeants milanais et des émissaires saoudiens qui ont assisté au match de Ligue des Champions contre le Real Madrid (1-0 pour les Merengue) le 15 septembre. On parle d’une opération à environ un milliard d’euros pour le club du groupe chinois Suning, qui ne serait qu’une étape dans le plan saoudien.

L’OM et les Saoudiens, c’est reparti

En effet, le fonds souverain aurait identifié des cibles dans d’autres pays comme le Brésil et la France, où l’Olympique de Marseille est cité ! Ce n’est évidemment pas la première fois que le club phocéen fait l’objet de rumeurs en rapport avec les Saoudiens. Ces bruits de couloir alimentent l’actualité marseillaise depuis de longs mois, notamment sur les réseaux sociaux. Autant dire que cette information va relancer le feuilleton et les débats, malheureusement pour le propriétaire Frank McCourt qui a déjà dit et répété qu’il n’était pas vendeur. Du moins officiellement.