L'OM en retard, le retour sera volcanique !

L'OM en retard, le retour sera volcanique !

Icon Sport

Dans un match fou, l’OM a du se contenter d’une courte défaite 3-2 face au Feyenoord. Les occasions manquées coûtent cher avant un retour prometteur au Vélodrome. 

Demi-finale aller de Ligue Europa Conférence

A Rotterdam, Feyenoord bat Marseille 3-2

Buts pour le Feyenoord : Dessers (18e et 46e), Sinisterra (20e)

Buts pour l’OM : Dieng (28e), Gerson (39e)

Après deux journées de Ligue des Champions, les attentes étaient énormes autour de la demi-finale de Conférence League de l’OM sur le terrain du Feyenoord Rotterdam. Et au niveau du rythme, cela partait des deux côtés sur un rythme totalement fou. Les Néerlandais attaquaient à plusieurs de front, tandis que l’OM ne parvenait pas à dicter le rythme de la rencontre, s’exposant à erreurs de relance. Si Dieng manquait deux premières occasions nettes (8e et 14e), le Feyenoord punissait les errements défensifs marseillais. Dessers trompait Mandanda au coeur de la surface (1-0, 18e) avant que Sinisterra ne fasse la différence d’un tir dévié par Rongier (2-0, 20e). Marseille prenait l’eau, notamment dans son dos, mais Dieng, si maladroit, remettait l’OM dans le match d’une frappe en force au premier poteau (2-1, 28e). La tendance s’inversait et Gerson égalisait logiquement après avoir bien suivi une action entretenue par Payet et Guendouzi (2-2, 39e). Dans un stade en feu avec les supporters des deux camps, le spectacle était au rendez-vous, à défaut d’une maitrise totale. 

La bourde de Caleta-Car

A la reprise, les bases étaient identiques, puisque le Feyenoord repassait devant sur l’engagement, avec une mauvaise passe de Caleta-Car qui permettait à Dessers de dribbler Mandanda (3-2, 46e). Par la suite, le rythme retombait enfin, pour une domination souvent stérile des Marseillais, face à un Feyenoord qui n’attendait que l’erreur pour piquer en contre. Dieng voyait l’occasion de marquer un doublé mais son tir était repoussé pour la dernière action du match (84e). Cela sentait le KO d’un côté comme de l’autre, mais le score en restait là. Un résultat négatif donc mais qui permet de se projeter sur un match retour qui sera bouillant au Vélodrome la semaine prochaine.