El Loco ou El Fiasco à l'OM ?

El Loco ou El Fiasco à l'OM ?

Photo Icon Sport

Journaliste en charge de couvrir l’Olympique de Marseille pour le quotidien La Provence, Alexandre Jacquin est clairement désabusé ce samedi quelques heures après la défaite de l’OM face à Caen au Vélodrome. Le quotidien régional s’est souvent enflammé pour la version Marcelo Bielsa de l’Olympique de Marseille, mais là ça commence quand même à piquer un peu du côté du Vieux Port. Le mot « crise » est lâché, même si l’OM est troisième au classement.

« "L’Olympique de Marcelo" cultive les paradoxes. Il régale, puis il exaspère. Il domine, puis il craque. Il est déterminé à vaincre, puis il baisse les bras. Jusqu’à laisser échapper des points déjà quasiment en poche. À ce rythme, la saison d’El Loco risque d’être requalifiée en deux mots : El fiasco. Incroyable, mais vrai, comme le retournement de situation hallucinant survenu samedi soir devant un public sidéré. Les supporters les plus optimistes savaient depuis quelques semaines déjà que les Olympiens ne pouvaient plus être considérés comme des candidats crédibles au titre de champion de France. Ils ont cette fois compris que le retour de leur équipe favorite en Ligue des champions était encore loin d’être acquis. Si l’on pourra toujours nuancer en relevant quelques signaux positifs, le constat est amer: cette fois, l’OM de Bielsa est bel et bien en crise », écrit le journaliste de la Provence, qui a bien compris qu’avec son rythme actuel l’Olympique de Marseille pourrait vite voir une équipe comme Monaco lui recoller au train.