Dimitri Payet hurle au complot contre l'OM et lui !

Dimitri Payet hurle au complot contre l'OM et lui !

Photo Icon Sport

Conscient qu’il fallait sortir du silence décrété après les images diffusées par Canal+ dans lesquelles on le voyait et surtout on l’entendait proférer un « On s’est fait niquer…Enculé ! » après le match OM-OL, Dimitri Payet s’est exprimé sur le site officiel de l’Olympique de Marseille. Pour lui, il ne s’agissait pas d’insulte qui visaient l’arbitre et Payet d’y voir un complot contre son club et contre lui-même, sans toutefois dire qui pourrait fomenter cette histoire.

« Quand on finit sur un nul après avoir dominé d’un bout à l’autre la rencontre, quand un but vous a été injustement refusé, quand on sort surtout d’une rencontre d’une telle intensité, il y a de la déception, une grande déception. Il y a aussi une tension nerveuse extrême. Soudain, on extériorise une concentration maximale de 90 minutes. Ça peut être violent. Toute personne qui a joué au football le sait parfaitement. J’aurais dû surveiller mon langage. Ça, vous pouvez me le reprocher. Mais, je le répète, en aucun cas, il n’y a une quelconque insulte envers le corps arbitral ou un officiel d’ailleurs (…) Chacun exprime à sa manière sa déception. Dimanche, j’ai eu besoin de la hurler, à un endroit où aucune caméra n’aurait dû se trouver. On a perdu deux points, j’ai quand même le droit d’exprimer ma déception, non ? Au bout du compte, on me fait un procès (…) C’est une nouvelle injustice après le scénario de dimanche. Beaucoup de gens se permettent de faire du buzz sur les images captées à mon insu, mais comme on doit admettre qu’un arbitre n’est pas infaillible, on peut comprendre qu’un joueur se sente frustré compte tenu des enjeux d’une telle rencontre. Aujourd’hui, des gens réclament une convocation. Stop ! Ça suffit. Où va-t-on ? Il est hors de question qu’un environnement médiatique essaie de fausser la fin du championnat. L’OM compte sur moi pour les dernières rencontres. Et je compte bien répondre présent. Ces manœuvres pour nous affaiblir sont encore plus grossières que mes propos. La vraie question est de savoir à qui profite ce lynchage médiatique ? », explique Dimitri Payet, qui ne répond toutefois pas à la question qu'il pose. Pour mémoire, Zlatan Ibrahimovic a lui aussi été filmé dans un endroit « inhabituel » et également par Canal+…