Cabella vide son sac après un OM-LOSC « catastrophique »

Cabella vide son sac après un OM-LOSC « catastrophique »

Photo Icon Sport

Malgré l’égalisation obtenue en fin de match contre Lille vendredi (1-1), l’Olympique de Marseille ne peut se satisfaire de ce résultat. Sans parler de la prestation décevante des hommes de Michel.

L’OM ne se voile pas la face. Même après avoir arraché le point du match nul face à Lille, les Olympiens n’ont pas cherché à dissimuler le contenu médiocre d’une partie pourtant bien débutée. Du coup, les coéquipiers de Rémy Cabella ont bien du mal à digérer ce partage des points au goût amer, qui plus est au Vélodrome où ils n’ont remporté aucun de leurs neuf derniers matchs en championnat.

« C'est un résultat catastrophique pour nous ! A domicile encore... On n'a pas le droit ! On est bien rentré dans ce match, il y a eu 25 bonnes premières minutes. Après, on a eu un moment de relâchement, on a arrêté de jouer et on les a mis en confiance. On n'a pas le droit, a insisté le milieu offensif en zone mixte. A domicile, on doit jouer 95 minutes. Un match doit se jouer en entier, ce n'est pas 25-30 minutes. Ce (vendredi) soir, c'est comme une défaite. Maintenant il faut se remettre au travail, se vider la tête et se concentrer sur les prochains matchs parce que cela va être difficile. »

Cabella s’adresse à ses coéquipiers

En colère, Cabella n’écarte pas pour autant la possibilité de retrouver un rang plus digne de l’OM. « Avec l'équipe que l'on a, on ne doit pas être là, on doit être plus haut, a poursuivi le joueur prêté par Newcastle. Mais bon, ce sont les résultats qui comptent donc on est à notre place. Il faut se remettre en question et se poser les bonnes questions. Il faut aussi se vider la tête, j'ai l'impression que l’on est sous pression alors que l'on ne devrait pas. On joue au football, c'est un beau métier, on est à domicile. (...) Il faut jouer sans se prendre la tête et c'est comme cela que l'on va avancer. » Prochain rendez-vous pour l’OM, ce sera mardi (21h) à la Mosson, un match d’autant plus important pour l’ancien Montpelliérain…