Alvaro empoche le jackpot et quitte l’OM !

Alvaro empoche le jackpot et quitte l’OM !

Icon Sport

Ecarté du groupe professionnel de l’OM par Jorge Sampaoli depuis plus d’un mois, Alvaro Gonzalez ne portera plus les couleurs marseillaises.

Alvaro Gonzalez et l’Olympique de Marseille, c’est terminé. A en croire les informations dévoilées par Foot Mercato, le club phocéen va officialiser dans les prochains jours le départ de son défenseur espagnol, sous contrat jusqu’en juin 2024. Et pour cause, alors que Jorge Sampaoli l’a écarté depuis plusieurs semaines par crainte que la frustration du joueur ne déteigne sur le reste du groupe, un accord a été trouvé entre Alvaro Gonzalez et la direction de l’OM pour une résiliation du contrat de l’Espagnol. Tout serait déjà bouclé entre les deux parties et si les montants de l’opération n’ont pas encore filtré, il semblerait que les agents d’Alvaro Gonzalez aient très bien négocié puisque l’ancien défenseur de Villarreal va empocher un gros chèque.

Départ acté pour Alvaro Gonzalez 

C’était le prix à payer pour Marseille, qui craignait que la frustration d’Alvaro, totalement privé de temps de jeu par Jorge Sampaoli, pollue le reste d’un groupe qui a de grandes ambitions pour finir la saison. Chez lui en Espagne depuis sa mise à l’écart par Sampaoli à l’Olympique de Marseille, Alvaro Gonzalez a désormais plusieurs options pour la suite de sa carrière. Deux hypothèses sont actuellement étudiées par le joueur ainsi que par son entourage. La première est de rebondir dans un modeste club de Liga afin de rester compétitif une ou deux saisons. Mais ses émoluments, qui s’élèvent à 1,5 millions d’euros par an, pourraient être un frein pour les clubs du ventre mou de la Liga. La seconde option qui se présente à Alvaro Gonzalez est tout simplement de tenter une aventure très lucrative au Moyen-Orient. Plusieurs clubs exotiques ont déjà manifesté leur intérêt pour Alvaro, lequel a disputé 32 matchs en Ligue 1 la saison dernière et qui conserve donc un niveau très intéressant, bien que lui de celui requis par Jorge Sampaoli à Marseille…