Alexis Sanchez, l’OM est en finale !

Alexis Sanchez, l’OM est en finale !

La possibilité pour l'OM de s'offrir Alexis Sanchez est encore plus forte, puisque le club marseillais fait partie des deux pistes étudiées par le Chilien. 

L’OM et Pablo Longoria travaillent à fond pour se payer une recrue qui aurait fait rêver Jorge Sampaoli. Après une semaine un peu folle où les Marseillais se sont renforcés à plusieurs niveaux, le club provençal entend désormais se faire plaisir avec un attaquant de premier rang. L’intérêt pour Justin Kluivert a été renouvelé, mais c’est la piste Alexis Sanchez qui fait du bruit en ce moment. Il faut dire que l’attaquant chilien a un sacré pédigrée, du FC Barcelone à Manchester United, en passant par Arsenal. Il se trouve actuellement à l’Inter Milan, qui ne compte plus sur lui. L’opportunité est là, et l’OM est visiblement prêt à faire de gros efforts pour le faire venir. 

L'OM et Benfica pour la lutte finale

Ce samedi, le Corriere dello Sport révélait l’intérêt appuyé de l’OM, ainsi que celui de nombreux autres clubs européen. Mais selon le journal argentin Olé, il n’y a désormais que deux clubs qui ont réellement fait une offre financière capable de convaincre le Chilien : l’OM et le Benfica Lisbonne. Le montant du transfert pourrait ne même pas être un problème si Sanchez arrive à se libérer de son contrat. Cela parlerait donc salaire et prime à la signature uniquement.

De 7 millions d’euros actuellement, ses émoluments pourraient passer à 5 millions d’euros. C’est presque ce que proposent le Benfica et l’OM actuellement, qui ont offert 4 ME par an au Chilien. Villarreal, Séville, West Ham et Galatasaray ne sont pas montés aussi haut, ce qui met tout de même la formation marseillaise en très bonne posture. Le fait que l’OM soit déjà qualifié pour la Ligue des Champions pourrait peser dans la décision, puisque le Benfica doit lui passer par les barrages après sa troisième place la saison passée derrière Porto et le Sporting. Néanmoins, Alexis Sanchez ne va pas se décider dans les prochaines heures, puisqu’il doit d’abord trouver un terrain d’entente avec son futur club puis négocier son départ à l’amiable avec l’Inter Milan, qui doit confirmer sa volonté de le libérer pour économiser simplement ses 7 ME de salaire.