Lorient : Avant l'OL, les Merlus ne pensent qu'au PSG

Lorient : Avant l'OL, les Merlus ne pensent qu'au PSG

Photo Icon Sport

Balayé sur le terrain d'Angers avant la trêve internationale (5-1), Lorient devra réagir lors de la réception de l'Olympique Lyonnais dimanche (21h).

Un match capital qui pourrait déterminer l'objectif de fin de saison des Merlus, 13es de Ligue 1 et intercalés entre le wagon européen et la lutte pour le maintien. Du coup, Loïc Féry a tenu à remobiliser ses joueurs, lesquels ont tendance à penser au Paris Saint-Germain, leur futur adversaire en demi-finales de la Coupe de France (le 19 avril).

« Au vu des efforts consentis l’été dernier, nous n’avions pas d’objectif chiffré mais bien en tête de terminer dans la première moitié du championnat de L1. On voit aujourd’hui combien il est serré : on peut aussi bien terminer cinquième qu’être relégable, a rappelé le président lorientais dans Ouest-France. Après la grosse claque reçue à Angers, nous devons tous prendre conscience, pour faire que cette saison soit réussie ou pas, qu’elle se joue dans les semaines qui viennent. On peut toucher des places d’honneur très intéressantes. Mais le danger, c’est que toute notre concentration soit sur ce match contre le Paris Saint-Germain. »

Féry pense aussi à Paris

« Une demi-finale de Coupe de France à la maison, c’est forcément un grand moment de l’histoire du club, a reconnu Féry. Ce sera ma quatrième demi-finale en sept saisons et j’espère que ce sera la bonne. Car jusqu’à présent, les défaites à ce stade de la compétition comptent probablement parmi les moments les plus douloureux que j’ai eu à connaître à Lorient. Contre le PSG, nous aurons l’opportunité de jouer une finale à Paris. Et l’un de mes objectifs est d’emmener notre public au Stade de France. Aux joueurs d’être au top et d’avoir ce supplément d’âme… » Sans oublier d'assurer le maintien le plus vite possible, en battant l'OL par exemple.