Taxe de 75% : Lille envisage un scénario catastrophe !

Taxe de 75% : Lille envisage un scénario catastrophe !

Photo Icon Sport

L’annonce par François Hollande de l’application de la taxe de 75% non pas sur les salariés concernés par cette mesure qui vise les plus riches, mais sur les sociétés qui les emploient, y compris les clubs de football, a mis en furie les présidents des formations professionnelles. La Ligue de Football Professionnel y est allée de son communiqué alarmiste. Mais ce dimanche, dans l’Equipe, Michel Seydoux a décrypté ce que l’application de cette loi allait coûter à Lille, le club qu’il dirige.

« À part le PSG et Monaco, tous les gros clubs vont liquider les gros salaires. On ne pourra plus garder les talents confirmés. Et les clubs étrangers vont nous prendre nos joueurs au rabais. Car quand tout se casse la gueule, vous bradez, explique le président du LOSC, confirmant que des joueurs comme Kalou, Basa et même Payet devraient aller voir ailleurs du prochain mercato. Et cela pourrait ne pas être suffisant. Je vais le trouver où l’argent ? Si, demain, je dois passer devant la DNCG, je fais comment ? Pour donner un exemple concret aux gens, je vais être obligé de doubler le prix des places au Grand Stade la saison prochaine, en espérant garder le même nombre de spectateurs. Cette version de la loi est pire que la précédente, car là, on ne va pas taxer les riches, c’est-à-dire les joueurs, mais les pauvres, c’est-à-dire les clubs. Mais je vais me battre pour que ce texte ne soit pas appliqué au football. »