LOSC : Un pari désespéré à 80 ME !

LOSC : Un pari désespéré à 80 ME !

Photo Icon Sport

Sauvé de la relégation à deux journées de la fin seulement, Lille n’en a pas encore fini avec cette saison 2017-18 maudite.

Le club nordiste va devoir faire face à un énorme souci, ses problèmes financiers qui inquiètent au plus haut point la DNCG. Le pessimisme est de mise chez les Dogues, alors que le gendarme financier du football français n’est pas du tout convaincu par la situation économique du club et les promesses de Gérard Lopez. Ce dernier a refusé de vendre des joueurs cet hiver, pour aider son club à se maintenir sportivement. Désormais, il va falloir convaincre que les pertes financières à tous les niveaux, sont compensables par de l’argent réel et non pas des promesses de ventes de joueurs ou de nouveaux prêts.

C’est pourquoi, selon L’Equipe, Gérard Lopez a promis de mettre 80 ME sur un compte bloqué afin de montrer que l’actionnaire avait de quoi payer la masse salariale ainsi que les dettes et le déficit d’exploitation. Reste à savoir si cet argent sera vraiment présent pour convaincre la DNCG, sans parler de la provenance pour le moment totalement inconnue de ce montant. Un nouveau prêt, un endettement augmenté ou un fonds d’investissement qui remet la main à la poche ?

Le montage financier est en tout cas des plus bancals, sachant que le LOSC doit déjà rembourser des intérêts sur des emprunts à hauteur de 30 ME par an. Une fuite en avant qui ne peut être sauvée que par des ventes de joueurs, et des grosses puisque Gérard Lopez a budgété des départs pour 80 ME de revenus cet été. Autant dire que, entre la réunion de ce mardi et les nouveaux éléments qui pourront être transmis jusqu’à la décision, le LOSC joue son avenir dans les prochains jours.