LOSC : Riolo pense que Bielsa a un QI foot trop élevé pour ses joueurs

LOSC : Riolo pense que Bielsa a un QI foot trop élevé pour ses joueurs

Photo Icon Sport

Englué au fin fond du classement de la Ligue 1 après un début de saison catastrophique, le Lille OSC a besoin d'un véritable électrochoc pour repartir de l'avant, selon Daniel Riolo.

Le LOSC de Marcelo Bielsa va très mal... Incapable de retrouver le chemin de la victoire après son joli succès inaugural contre le FC Nantes (3-0), Lille reste sur une triste série de neuf matchs sans victoire. Samedi, lors d'un choc entre deux équipes malades contre Rennes, le club nordiste a touché le fond en perdant (0-1), à 10 contre 11, encore. Désormais avant-dernier du championnat, à trois points du premier non relégable, le LOSC doit rapidement relever la tête s'il ne veut pas connaître une nouvelle saison galère à jouer le maintien, alors que l'objectif initial était le Top 5. Sauf que le pessimisme ambiant, tant les Dogues semblent avoir du mal à assimiler la méthode de l’entraîneur argentin, inquiète Daniel Riolo.

« À Lille, il paraît que les joueurs comprennent Bielsa. Franchement, on ne dirait pas. Encore une fois, le LOSC affiche de meilleurs stats au terme d’un match, mais encore une fois, ça ne sert à rien. Pour faire ce qu’il demande, le QI foot des joueurs doit être bien supérieur. À Lille, certains en semblent dépourvus. Et les changements de postes incessants de certains sont trop difficiles à assimiler. Difficile d’enfoncer Bahlouli qui ne joue quasiment jamais et qui entre pour faire bien pire qu’El Ghazi. Benzia est un joueur intelligent. Le jeu doit passer par lui. Mais s’il rate tout ? La charge n’est-elle pas trop lourde pour lui ? En fait, il n’y a aucune confiance dans cette équipe. Tout le monde est perdu sur le terrain. Il faudrait un déclic car sans un peu de confiance, le LOSC va avoir beaucoup de mal à se relever », a expliqué, sur RMC, Riolo, qui constate donc que le projet de Bielsa n'avance pas depuis plusieurs semaines, avec des problèmes récurrents dans les deux surfaces. El Loco va devoir trouver une solution et vite, s'il ne veut pas prendre la porte, alors qu'il a tout orchestré depuis son arrivée estivale à Lille...