LOSC : La chasse à l'homme qui prouve que Bielsa est loco !

LOSC : La chasse à l'homme qui prouve que Bielsa est loco !

Photo Icon Sport

Condamné à verser 300.000 euros pour « procédure abusive », Marcelo Bielsa était face au LOSC mardi, devant les Prud’hommes.

Le verdict a été mis en délibéré jusqu’au 3 avril et le coach argentin a réclamé 6ME au club nordiste. Une somme que « El Loco » justifie par une clause parachute, fixée dans un pré contrat qu’il a signé en février. Avocat du LOSC, Bertrand Wambeke était présent devant les Prud’hommes pour défendre les intérêts de Gérard Lopez. Interrogé par 20 Minutes, il a expliqué une scène surréaliste, une véritable chasse à l’homme qu’on dut mener les dirigeants du LOSC pour prévenir Marcelo Bielsa de son entretien préalable à son licenciement.

« Le directeur général (Marc Ingla) demande à Marcelo Bielsa de venir dans son bureau le 22 novembre à 18 heures pour lui remettre un document. Il faut savoir qu’on ne s’adresse pas directement à Marcelo Bielsa. Il faut d’abord parler à ses adjoints ou à son interprète qui lui transmettent l’information. Mais Monsieur Bielsa n’est pas venu au rendez-vous. Il a quitté Luchin sans qu’on puisse lui remettre la lettre. Ensuite, Monsieur Bielsa s’est enfermé à double tour dans sa chambre d’hôtel. Il a refusé de descendre et ne voulait rencontrer personne. La lettre a alors été présentée à la directrice de l’hôtel qui lui a remis le lendemain matin. Bielsa s’est alors rendu au domaine de Luchin pour y rencontrer Ingla » a raconté l’avocat du LOSC. Une scène absolument irréaliste qui illustre bien la folie de Marcelo Bielsa, qui n’a jamais aussi bien justifié son surnom…