Lille : Bientôt viré, Ben Arfa taille Gourvennec et Létang !

Lille : Bientôt viré, Ben Arfa taille Gourvennec et Létang !

Après l’échange tendu avec Hatem Ben Arfa le week-end dernier, Jocelyn Gourvennec a annoncé l’ouverture d’une procédure disciplinaire contre son joueur. Mais le milieu offensif du LOSC s’est défendu en ciblant son entraîneur et le président Olivier Létang.

Cette fois c’est sûr, on ne reverra plus Hatem Ben Arfa sous le maillot de Lille. La tendance se confirme après l’incident du week-end dernier lorsque le milieu offensif, impliqué dans une première altercation avec son coéquipier Tiago Djalo après le match nul contre Bordeaux (0-0), a refusé de se calmer malgré la demande de l’entraîneur Jocelyn Gourvennec. « On joue trop bas ici, aurait lâché l’ancien Parisien. On ne joue pas comme une équipe qui prétend à une place en Coupe d'Europe. Ce n'est pas Guingamp ici ! »

La scène a choqué en interne, à commencer par le technicien. « On a eu un incident, a raconté Jocelyn Gourvennec. Un joueur a eu un comportement inapproprié à l'intérieur du vestiaire juste après le match. C'était difficilement compréhensible pour moi vu que j'ai beaucoup d'affection pour ce joueur. Le président a une règle : on ne touche pas au club, à l'équipe, à l'entraîneur. De ma position d'entraîneur, il est évident qu'il était impossible de laisser passer quelque chose qui peut altérer l'unité de l'équipe, du groupe, du vestiaire. »

Le coach des Dogues a donc annoncé l’ouverture d’une procédure disciplinaire pour faute grave, préalable à un possible licenciement. « Les dirigeants sont intervenus là-dessus, a-t-il confié. Le joueur a été dispensé d'entraînement cette semaine. Le club s'exprimera, communiquera, une fois la procédure avancée. Le service juridique gérera ça. La seule chose à dire, et il n'y a pas débat, c'est que rien ni personne n'est au-dessus du LOSC. Comprenez bien que je ne puisse pas répondre à vos questions et échanger plus que ça. » Jocelyn Gourvennec a tout de même été relancé par un journaliste sur sa compatibilité avec ce milieu « de requins ».

Gourvennec n’avait jamais vu ça

« Il peut y avoir des problèmes dans tous les corps de métier. Après, il peut y avoir des coups tordus. Ce n'est pas pour ça qu'il faut l'être, a glissé l’ancien coach de l’EAG. Chacun fait comme il veut, met l'éthique qu'il veut. Je me suis toujours investi depuis que j'ai entamé ma carrière d'entraîneur pour avoir une certaine éthique. Après, on joue d'une manière ou d'une autre. Mais l'éthique et les relations humaines sont très importantes. J'ai démarré à 16 ans. Il y a 15 jours, j'ai eu 50 ans. Et pendant ces 34 ans, je n'avais jamais vu ça de toute ma carrière. Je n'ai pas de leçons à donner. Je sais ce que je veux. »

Ben Arfa s’enfonce

Bien évidemment, les propos de Jocelyn Gourvennec sont parvenus jusqu’aux oreilles du principal intéressé. Du coup, Hatem Ben Arfa, conscient de son probable licenciement, s’est lâché sur l’entraîneur et sur le président Olivier Létang. « Tu parles de tordu ? Alors que toi et ton président êtes les plus tordus, a écrit HBA sur Instagram. Toi ton problème c'est l'incompétence. #allezlelosc On joue pas la relégation. » Avec un tel comportement, et compte tenu des nombreux incidents au cours de sa carrière, le joyau de la génération 87 vient peut-être de mettre un terme à sa carrière.