Girard, « ce n’est pas une gonzesse » assure Lacombe

Girard, « ce n’est pas une gonzesse » assure Lacombe

Photo Icon Sport

A l’approche du match entre Lyon et Lille ce samedi, ils se retrouveront avec grand plaisir. Bernard Lacombe et René Girard ont joué pendant sept ans sous le même maillot, celui de Bordeaux, partageant même celui frappé du coq à quelques reprises. Une amitié est née pendant leur passage commun en Gironde, et le désormais entraineur de Lille avoue le profond respect qu’il a pour celui qui est le fidèle bras droit de Jean-Michel Aulas à Lyon depuis 25 ans. Dans le magazine Tribune OL, la réciproque est totale puisque le dirigeant lyonnais rend hommage à l'entraineur du LOSC, même si les mots sont probablement mal choisis étant données les déclarations passées de Lacombe sur les femmes et le football. 

« Néné, ce n’est pas une gonzesse. Tu peux aller à la guerre avec lui. Il est entier, fidèle en amitié. Un super mec. Comme avec Léonard (Specht) et Gigi (Giresse), je peux lui laisser les clefs de ma maison. A Bordeaux, on était des déracinés. Alors, cela nous a rapprochés. On habitait à côté. On faisait la route ensemble… Le joueur? Il avait du tempérament, il était agressif. Mais c’était un super joueur. Très fort techniquement, rapide, bon de la tête avec un gros moteur. Il était adroit. Il marquait des buts. Il me faisait penser à Neeskens », a expliqué Bernard Lacombe, qui  à l'époque bordelaise était le finisseur en titre tandis que René Girard avait le rôle du guerrier du milieu de terrain.