Garcia : « Fenerbahçe, ce n’est pas rien »

L’entraineur lillois est revenu sur le tirage au sort de l’Europa League effectué ce vendredi. Les Nordistes voulaient tomber sur un grand d’Europe, et même si Fenerbahçe n’a pas forcément un nom ronflant, le calibre de l’adversaire est parlant pour Rudi Garcia.

 

« Fenerbahçe est en tête du championnat turc, ce n’est pas rien. On connaît la ferveur populaire qui règne en Turquie et la difficulté de s’y imposer. Il s’agira d’une autre découverte pour nous. Nous avons des chances de passer et nous allons tout faire pour les jouer à fond. Maintenant, il faut aussi prendre en compte le fait que nous nous déplacerons là-bas pour le match retour. A priori, c’est un désavantage, mais on sait aussi ce qui peut nous attendre en cas de qualification : à savoir la possibilité d’affronter Liverpool. J’espère que cette perspective constituera un supplément de motivation. On en reparlera fin février », a promis l’entraineur lillois, qui espère que son équipe aura toujours la même réussite offensive d’ici-là.