Frau « avait les glandes »

L’attaquant lillois, auteur d’un doublé plein d’opportunisme ce dimanche face à Boulogne, avoue avoir utilisé le but marqué par Boulogne dans les arrêts de jeu de la première période pour repartir du bon pied en seconde. « On avait les glandes en rentrant aux vestiaires d'avoir pris deux buts sur coup de pied arrêté. Mais on a continué à se créer des occasions. Je pense qu'on n'est pas si mal entré dans le match. Mais les 2 buts Boulonnais sont un peu bizarres. Tout le monde a fait les efforts pour renverser la situation, on ne va pas faire la fine bouche avec cette nouvelle victoire », a précisé Pierre-Alain Frau, déjà auteur de quatre buts cette saison.