Lens veut dribbler la jauge des 5.000 spectateurs contre Lille !

Lens veut dribbler la jauge des 5.000 spectateurs contre Lille !

Deux matchs de Coupe de France passeront du mauvais côté du calendrier et seront donc soumis à la jauge des 5.000 spectateurs, il s'agit de Vannes-PSG et Lens-Lille. Le RCL souhaite changer la date.

Le Premier Ministre n’avait pas de bonnes nouvelles pour les clubs de football lundi soir, puisque Jean Castex annonçait pour le lundi 3 janvier le retour des jauges dans les stades, et plus précisément la présence de 5.000 spectateurs maximum. Ce week-end, se déroulent les 16es de finale de la Coupe de France, et l’essentiel des rencontres pourra se jouer en dehors de cette limite et avec les buvettes ouvertes. Mais pour des raisons liées à la diffusion des matchs à la télévision, l’affiche Vannes-PSG se jouera le lundi 3 janvier, et le derby Lens-Lille le mardi 4 janvier. Résultat, pour les deux clubs qui reçoivent, il faudra limiter l’affluence. Du côté de la Bretagne, le VOC fait contre mauvaise fortune bon cœur, même si cela aura un gros impact puisque toutes les places avaient été vendues pour voir les stars parisiennes, mais pour Lens, il est difficile d’accepter qu’à 48 heures près le derby contre Lille se joue dans un stade Bollaert presque vide.

Lens-Lille avancé à dimanche pour remplir Bollaert ?

Alors, tentant le tout pour le tout, les dirigeants lensois ont demandé à Lille et à la Fédération Française de Football d’avancer le match à dimanche afin de pouvoir remplir son stade à 100%. « Face à une flambée épidémique, le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce lundi soir des jauges à 2 000 personnes en intérieur et 5 000 en extérieur pour les manifestations qui seront mises en place à partir du lundi 3 janvier 2022. Si ces mesures de santé publique font écho à « la situation particulièrement tendue » que traverse le pays et n'appellent à aucun commentaire, le Racing Club de Lens informe avoir demandé à son futur adversaire en Coupe de France ainsi qu'à la FFF, la reprogrammation de son 16e de finale au dimanche 2 janvier 2022. Une date à laquelle se tiendront déjà 14 matchs de la compétition. Cette démarche vise à permettre aux clubs de bénéficier d'une mise en place équitable des décisions gouvernementales, à travers des conditions similaires d'organisation des rencontres.  S'il est une compétition hexagonale qui unit tous les footballs et par laquelle un esprit, ce singulier « esprit de la Coupe », prévaut, c'est bien la « Vieille dame », l'éternelle Coupe de France. Farouchement attaché aux valeurs de l'épreuve ainsi qu'à un football populaire et accessible pour tous, le Racing Club de Lens défend ainsi ardemment une programmation collective. Le Racing a pleinement conscience des contraintes, notamment pour les diffuseurs et la préparation des équipes, liées à cette reprogrammation. Le club artésien considère néanmoins que, dans cette période d'instabilité générale, c'est l'essence même du football que d'être porteuse d’équité et de cohésion », indique le club nordiste.