Lens : vendre à tout prix

Le club nordiste n’a pas réussi à vendre réellement et directement un seul joueur depuis sa remontée en Ligue 1. Une situation qui n’aide pas le RC Lens à assainir ses finances mais surtout qui lui fait passer complètement à travers de chaque fenêtre des transferts depuis deux ans. Pour Jean-Guy Wallemme, la donne est telle que même un titulaire indiscutable pourrait être vendue si une offre parvenait enfin sur le bureau du président Gervais Martel.

« Je peux toujours demander de garder des joueurs. Mais, dans la situation économique actuelle, personne n’est intransférable. Si, demain, il y a une offre concernant un garçon sur lequel je compte, je pense que le club sera obligé de l’étudier. Dans ce cas, je donnerai un avis sportif mais on reste conditionné par l’aspect financier », a rappelé l’entraineur du RC Lens, touché comme tout le monde par la récession actuelle en ce qui concerne les finances.