Lens : La « Ligue 1 PSG », le maire s’incruste dans la polémique

Lens : La « Ligue 1 PSG », le maire s’incruste dans la polémique

Photo Icon Sport

Afin de récupérer après sa défaite contre le Bayern Munich (1-0) en finale de la Ligue des Champions dimanche, le Paris Saint-Germain a obtenu le report de sa reprise en Ligue 1 initialement prévue samedi. De quoi créer une polémique avec l’intervention du maire de Lens.

Pour le Paris Saint-Germain, les six jours entre sa finale de la Ligue des Champions et son déplacement à Lens en championnat n’étaient pas suffisants. Le club de la capitale, en accord avec le RCL, a obtenu auprès de la Ligue de Football Professionnel le report de cette rencontre de la 2e journée au jeudi 10 septembre. Une décision largement critiquée, notamment du côté lensois où le maire Sylvain Robert assure que les Parisiens n’auraient rien réclamé en cas de sacre européen.

« Dans un monde où tout irait bien, le Paris Saint-Germain aurait remporté la Ligue des Champions ce week-end, récupéré physiquement en fêtant sa victoire, Thomas Tuchel présenterait la composition de l’équipe avant le départ pour Lens », a imaginé l’élu, sceptique sur les intentions parisiennes. « (…) Dans la réalité, le PSG a perdu la finale de la Ligue des Champions et à défaut de parader pour sa prochaine rencontre de championnat, souhaite le report du match face au Racing Club de Lens pour récupérer physiquement… », a-t-il poursuivi, avant d’évoquer les conséquences du report.

« Le PSG frustré par sa défaite »

« (…) Comment expliquer aux supporters sang et or qu’ils devront se déplacer en semaine pour supporter leur équipe parce que le PSG frustré par sa défaite sollicite un report de match ? Les supporters expliqueront sans doute à leur entreprise qu’il faut décaler leur journée de travail du 11 septembre pour récupérer du match… Pas certain que ça ait le même effet ! Et je n’évoque pas les conséquences sur la mobilisation des forces de l’ordre et des services municipaux déjà mis à l’épreuve depuis de nombreux mois et dont les contraintes ne sont une fois de plus, pas prises en considération. Soyons sérieux, on joue la Ligue 1 Uber Eats, pas la Ligue 1 PSG ! », s’est plaint Sylvain Robert, agacé par ce qui ressemble à un passe-droit accordé au champion de France.