L1 : Guingamp menace la LFP pour protéger ses témoins

L1 : Guingamp menace la LFP pour protéger ses témoins

Photo Icon Sport

Prévenu par un de ses joueurs sur un possible arrangement entre Caen et Angers (0-1) le 13 avril dernier, Guingamp avait alerté la Ligue de Football Professionnel. De quoi provoquer la colère des clubs accusés, lesquels attendent la révélation de l’identité des joueurs qui auraient discuté de cet arrangement. C’est pourquoi Bertrand Desplat a envoyé un courrier, que s’est procuré RMC Sport, pour menacer la Ligue en cas de fuite.

« Je précise enfin, dans une volonté de prévenir plutôt que de guérir, qu’en cas de manquement grave de la LFP, ou de qui que ce soit parmi ses membres ou ses commissions, aux principes de l’anonymat des témoins et plus globalement du secret de l’instruction, l’EAG ne manquera pas de se montrer solidaire des poursuites judiciaires qui pourraient être engagées par les victimes de telles déviances », a conclu le président breton dans sa lettre adressée à la LFP, alors que la commission de discipline, indépendante, s’occupe de ce dossier.