Bazdarevic : «Auxerre est difficile à bouger»

Bazdarevic : «Auxerre est difficile à bouger»

Icon Sport

L’entraîneur grenoblois espère que ses hommes retrouveront la clé de la victoire à domicile contre l’AJA, dimanche.

Avant-dernier de Ligue 1 à domicile avec seulement huit points glanés, le Grenoble Foot 38 connaît bien des difficultés au Stade des Alpes, au grand dam de Mehmet Bazdarevic, marri devant ce bilan. « Je ne l'explique pas vraiment, de la même manière que je n'explique pas notre réussite à l'extérieur. Globalement, on souffre d'un manque de réussite au Stade des Alpes. Il y a des matches qu'on aurait jamais du perdre. Comme celui de Nantes lors duquel on nous refuse deux buts valables. Mais les fautes d'arbitrage ne sont pas les seules responsables. Je pense qu'à la maison, on doit être plus conquérant, on doit faire peur à nos adversaires. Ce qu'on n'a pas fait contre Bordeaux ou Marseille, par exemple. Mais ce ne sont pas contre ces équipes que l'on doit prendre des points. Je regrette vraiment ceux perdus contre Nantes et Le Havre, deux promus, qui sont des concurrents directs pour le maintien, explique l’entraîneur bosniaque dans les colonnes de l’Yonne Républicaine, avant d’évoquer l’AJ Auxerre, qui débarque en Isère dimanche. C'est une équipe qui possède un effectif solide même s'ils ne sont pas encore au complet. Pour moi, ils finiront en haut du classement. C'est une formation solide, assez difficile à bouger. Individuellement, je crains des joueurs comme Quercia ou Chafni que j'ai connus à Sochaux. »