SMC : Caen confirme l'enquête et accuse...ses accusateurs

SMC : Caen confirme l'enquête et accuse...ses accusateurs

Photo Icon Sport

Le Stade Malherbe de Caen n'a pas traîné à réagir à l'annonce de la saisie par la commission de discipline du cas du récent match SMC-SCO, remporté logiquement par le club angevin à D'Ornano. Le président de l'En-Avant Guingamp ayant été informé par des joueurs que des choses se tramaient sur cette rencontre plus importante pour Caen que pour Angers. Du côté de Malherbe, on s'offusque de ces accusations, affirmant y voir un coup tordu.

« Le Stade Malherbe Caen a été contacté par téléphone samedi après-midi par la Ligue de Football Professionnel, en la personne de son Directeur Général, pour évoquer des échanges qui auraient eu lieu entre des joueurs du Angers SCO et de l’EA Guingamp. La commission de discipline de la LFP s’est saisie de l’enquête qui devra déterminer dans quel intérêt l’EA Guingamp a appelé la LFP en amont du match SM Caen / Angers SCO. Le Stade Malherbe Caen déplore ces jeux de coulisse, dont il se passerait volontiers, pour se focaliser sur les moyens à mettre en œuvre et continuer de se battre pour son maintien en Ligue 1 dans cette fin de saison », explique le SM Caen, dernier de L1 et qui s'estime victime d'un coup tordu. Si Guingamp voulait motiver les joueurs normands avant les six derniers matches, il ne pouvait pas mieux faire...