Triaud fracasse la LFP et ses « ayatollahs du règlement »

Triaud fracasse la LFP et ses « ayatollahs du règlement »

Photo Icon Sport

Jean-Louis Triaud ne fait jamais dans la langue de bois, et le président des Girondins de Bordeaux n’est pas du genre à masquer ses opinions lorsque quelque chose le contrarie. Et justement, la Ligue de Football a clairement énervé Jean-Louis Triaud dans deux dossiers, à savoir une amende de 50.000 euros suite aux fumigènes utilisés lors du dernier match à Chaban-Delmas, mais également avec le calendrier 2015-2016. Et dans les colonnes de Sud-Ouest, le patron des Girondins sort l’artillerie lourde pour dire tout le mal qu’il pense de ces décisions.

Le calendrier de la LFP et les amendes, Bordeaux s'énerve

« Cette amende me contrarie beaucoup, je pense d’ailleurs faire appel. Il y avait un contexte particulier ce soir-là et une formidable ambiance. Les supporters ont allumé ces fumigènes à deux minutes de la fin. Je ne crois pas qu’ils aient perturbé le bon déroulement du match. À ce stade, on a affaire à des ayatollahs du règlement, balance dans un premier temps Jean-Louis Triaud, qui s’attaque dans la foulée au calendrier de Bordeaux la saison prochaine, lequel ne lui convient pas. Ce calendrier m’agace profondément. D’abord, on nous fait jouer le 15 et le 22 août à Saint-Etienne et à Lille alors que le 20, nous serons peut-être amenés à disputer un Tour préliminaire de Ligue Europa à l’extérieur. Potentiellement, on aurait alors trois matches consécutifs à l’extérieur, ce qui est forcément pénalisant (…) Ils sont assez grands pour s’en rendre compte. Ils ont un système informatique censé prendre en compte toutes ces données. Manifestement, il n’est pas au point (…) Ils ont accédé à d’autres demandes beaucoup moins légitimes, comme d’offrir des adversaires modestes aux clubs engagés en Ligue des Champions autour de leurs matches européens. Mais on nous dit qu’on ne peut pas satisfaire tout le monde. »