L1 : Les Bordeaux Girondins ne sont pas au bord de la faillite

L1 : Les Bordeaux Girondins ne sont pas au bord de la faillite

Photo Icon Sport

Frédéric Longuépée a répondu aux interrogations du nouveau maire de Bordeaux, qui affirmait mardi craindre un possible dépôt de bilan des Girondins.

Entre la révélation du nouveau logo du club au scapulaire avec un intitulé « Bordeaux Girondins » et les propos de Pierre Hurmic, nouveau maire de Bordeaux, qui confiait que le club de sa ville « s’orientait vers un dépôt de bilan », les supporters girondins ont passé un sale mardi. Mais, en réponse à la déclaration menaçante de l’élu écologiste, qui souhaite également son départ, Frédéric Longuépée a totalement démenti l’idée d’une faillite des Girondins. Et le président bordelais a demandé un peu de respect concernant les investissements faits par King Street dans le club depuis le rachat.

Dans les colonnes de Sud-Ouest, l’ennemi numéro 1 des Ultramarines a répondu sur le thème des finances du club. « Je voudrais tuer cette rumeur qui a beaucoup circulé: il n'y a strictement aucun risque de dépôt de bilan des Girondins. King Street honorera ses engagements. Dans le contexte actuel, c'est une chance inouïe d'avoir un actionnaire capable d'amortir un choc comme celui du Covid. Je rappelle qu'ils ont investi près de 100 millions d'euros dans le club. Un investisseur qui en fait autant depuis 18 mois, ça se respecte », a précisé Frédéric Longuépée, confirmant qu’il avait demandé un rendez-vous avec le nouveau maire de Bordeaux, et qu’il n’avait que faire des attaques permanentes des Ultramarines, qu'ils qualifient d'opposants professionnels.