L1 : Bordeaux refuse de faire sauter le fusible Gasset

L1 : Bordeaux refuse de faire sauter le fusible Gasset

Malgré son mauvais classement en Ligue 1, Bordeaux ne sacrifiera pas Jean-Louis Gasset a annoncé le président des Girondins.

Balayés dimanche à Saint-Etienne (4-1), les Girondins de Bordeaux pointent à la 15e place du classement de Ligue 1 après 32 journées de championnat. Et l’avance de six longueurs sur Nîmes, barragiste, n’assure rien au club au scapulaire, qui dimanche prochain aura le redoutable privilège de recevoir l’AS Monaco. Mais du côté des dirigeants bordelais, et notamment du très contesté président Frédéric Longuépée, on est clair et net, oui le club est danger, mais Jean-Louis Gasset finira bien sur le banc des Girondins, le patron du FCGB ne voyant aucune raison de sacrifier son expérimenté entraîneur.

Dans la tempête, Frédéric Longuépée s’est confié à Sud-Ouest, et le président des Girondins de Bordeaux ne tourne pas autour du pot. «  Il faut essayer de garder la tête froide mais oui, nous sommes en danger. Si on continue comme ça, notre sort dépendra des autres. Malheureusement, nous n'avons pas une équipe habituée à jouer le maintien contrairement à d'autres. Si j'ai un message, c'est l'appel à la responsabilité individuelle et collective. L'heure n'est pas à trouver un paratonnerre comme on le fait souvent dans ce genre de situation. Je ne cherche pas d'excuse, j'appelle à la fierté individuelle des joueurs. Ce sont eux qui sont sur le terrain, ce sont eux qui nous sortiront de cette situation. Un changement d’entraîneur ?  Je ne suis pas dans la recherche d'un électrochoc de cette nature. La première chose est que les joueurs réussissent à se mobiliser », a prévenu le dirigeant bordelais, soumis au feu permanent des critiques de la part des supporters bordelais, lesquels avaient interrompu l'entraînement samedi au Haillan, à la veille de la défaite à Saint-Etienne.