L1 : Bordeaux en crise, Gérard Lopez fait une promesse

L1 : Bordeaux en crise, Gérard Lopez fait une promesse

Icon Sport

Battu par Nice dimanche (1-0), Bordeaux, actuellement dix-neuvième du championnat, fonce tout droit vers la Ligue 2.

Dix-neuvièmes de Ligue 1 avec quatre points de retard sur Saint-Etienne, actuel barragiste, les Girondins de Bordeaux sont dans une position très inconfortable à trois journées de la fin. Alors que les coéquipiers de Benoit Costil joueront contre Angers, Lorient et Brest dans les prochaines semaines, les chances de maintien diminuent un peu plus chaque week-end. La Ligue 2 se rapproche et cela terrifie logiquement les supporters aquitains. De son côté, Gérard Lopez va-t-il quitter le navire, un an seulement après son arrivée, en cas de relégation ? Interrogé par RMC, le patron des Girondins de Bordeaux a fait une promesse. Selon lui, il est d’ores et déjà assuré qu’il restera à Bordeaux la saison prochaine, que cela soit en Ligue 1 ou en Ligue 2. Reste à savoir s’il s’agit là d’une nouvelle rassurante. Les supporters de Bordeaux seront les plus aptes à le juger.

Gérard Lopez promet de rester si Bordeaux descend 

« C'est triste, aussi pour les gens du club, pour les supporters qui restent derrière le club. Et même triste pour les joueurs. Je ne peux pas rentrer dans le vestiaire et faire une scène parce qu'ils n'ont pas lâché. Quand on perd son foot, c'est compliqué. Et on le perd parce que c'est la tête, pas parce qu'on ne sait plus jouer. On a encore des opportunités mais qui nous sont données par les autres équipes qui sont devant nous. Finalement on est en vie grâce aux autres. À un moment, il faudrait qu'on soit en vie grâce à nous-mêmes. C'est triste de se dire que ce club pourrait descendre mais si c'est le cas, je serai là. Maintenant, je l'ai dit, l'objectif est de se maintenir et de continuer à travailler. Tout ce que je peux demander aux joueurs, ça peut être paradoxal quand on est 19e, c’est de se libérer. On ne l’a pas fait de toute la saison. Je n’abdique jamais, quoi qu’il arrive. J’aimerais que l’équipe ait la même vision des choses. Il faut qu’il se passe un truc » a analysé Gérard Lopez, qui croit toujours aux chances de maintien de Bordeaux et qui promet aux supporters qu’il sera toujours là en cas de rélégation.