FCGB : Sur la sellette, ils s’attaquent quand même à un buteur

FCGB : Sur la sellette, ils s’attaquent quand même à un buteur

Photo Icon Sport

Après le début de saison encourageant des Girondins, le fonds d’investissement GACP prévoit de recruter un attaquant. Mais l’actionnaire minoritaire n’en aura peut-être pas le temps.

La situation est assez paradoxale à Bordeaux. Alors que les Marine et Blanc se portent bien sur le plan sportif, comme le prouve l’actuelle quatrième place occupée après 14 journées de Ligue 1, des tensions entourent le club aquitain. Pour commencer, les Ultramarines, principale groupe de supporters, réclament le départ du président délégué Frédéric Longuépée depuis plusieurs semaines. D’où les banderoles hostiles et les grèves d’encouragement lors des dernières rencontres à domicile. Mais ce n’est pas le plus grave pour les Girondins. Tout en haut de la hiérarchie, un conflit oppose les deux fonds d’investissement à la tête du club.

L’actionnaire minoritaire et gestionnaire GACP reproche en effet à King Street de ne pas suffisamment investir sur l’effectif de Paulo Sousa. Il faut dire que l’actionnaire majoritaire vient de constater qu’il faudrait de nouveau mettre la main à la poche pour compenser des pertes cette saison. Du coup, King Street envisage sérieusement de racheter les parts de GACP. Pourtant, le quotidien régional Sud Ouest affirme que GACP continue de travailler sur le mercato hivernal comme si de rien n’était. Bien sûr, aucun joueur n’est déclaré intransférable. Mais dans l’autre sens, la direction travaille toujours sur l’arrivée d’un attaquant, celle réclamée par l’entraîneur portugais depuis cet été. Reste à savoir si le fonds d'investissement représenté par Joe DaGrosa sera toujours là d'ici janvier...