FCGB : Rancunier, Kamano traite Ricardo et Bedouet d’incompétents

FCGB : Rancunier, Kamano traite Ricardo et Bedouet d’incompétents

Photo Icon Sport

Après plus de trois mois sans marquer, François Kamano a enfin retrouvé le chemin des filets contre Rennes (1-1) dimanche dernier.

Il faut dire que l’ailier des Girondins a été perturbé par le mercato hivernal, lorsque l’AS Monaco a tenté de le recruter. Retenu, l’international guinéen a mal vécu cette période et regrette le manque de soutien de la part de l’ancien staff technique. « Ils s'en foutaient, a accusé Kamano dans L’Equipe. Ils en ont même profité pour m'enfoncer. Dès qu'on perdait, c'est parce que j'avais la tête ailleurs. » Parmi les coupables, le Bordelais en veut tout d’abord à Eric Bedouet, l’ex-entraîneur sur le papier.

« Lui a beaucoup parlé sur moi. Peut-être qu'il y prenait du plaisir, a lâché l’ancien Bastiais. Moi, de toute façon, je ne l'écoutais pas, il n'avait rien à dire. J'ai du respect pour lui et ce qu'il a fait pour le club mais, à un moment, il faut dire les choses. Il m'a dit qu'il m'aimait bien, mais c'est parce qu'il m'aimait bien qu'il m'a mis sur le banc ? » En réalité, les choix venaient surtout du manager général Ricardo, qui reprochait à Kamano son individualisme.

Des entraînements d’amateur

Mais de son côté, le Girondin avait lui aussi des reproches à adresser au Brésilien. « Avec ce staff-là, je ne pouvais pas prendre de plaisir, a-t-il confié. Les trois derniers mois, c'était chaque jour la même chose : toro et c'est fini. Tu ne transpirais même pas à l'entraînement. En une semaine avec Paulo Sousa, on a déjà vu la différence. » Rappelons que Bedouet a repris sa place de préparateur sportif dans le staff du Portugais. Elle va être sympa la reprise à Bordeaux...