FCGB : Pourquoi Bordeaux ne joue pas comme ça tout le temps, Riolo s'insurge

FCGB : Pourquoi Bordeaux ne joue pas comme ça tout le temps, Riolo s'insurge

Photo Icon Sport

Contre le Paris Saint-Germain, les Girondins ont réalisé un petit exploit. Même s'il n'a pas gagné face à l'ogre de la capitale, le club au scapulaire a tenu en échec le PSG (2-2), ce qu'aucun autre club français n'avait réussi à faire depuis le début de la saison. Autant dire que le FCGB a réalisé une grande performance ce dimanche soir, même contre une équipe francilienne déjà championne d'automne et encore sur un nuage après son succès européen contre Liverpool. Une prestation réalisée par un ensemble, avec les joueurs, le staff... et les supporters. Alors qu'ils n'étaient que 6 000 face à Prague en Europa League jeudi, les fans de Bordeaux ont cette fois-ci rempli le Matmut Atlantique tout en poussant leur équipe. De quoi faire rager Daniel Riolo.

« J'ai entendu la réaction d'un Bordelais remplacé. Il répond à Paga, 'ce soir, c'est bien car il y a le public'. Mais alors qu'est-ce qui fait que le public vient ? C'est parce qu'il y a un gros adversaire ? Ou c'est parce que toi tu joues bien ? Si toi tu enquilles les matchs bien, le public il va revenir à Bordeaux. Car à Bordeaux, le public aime le foot. Il est un peu versatile. Il y a une base fidèle de supporters. Les autres, c'est du public qui vient quand ça marche. Bougez-vous le cul à chaque match et les gens vont revenir, et attendez pas que ce soit une grosse affiche pour bouger ! Il y a mieux à faire au FCGB... », a balancé, sur RMC, le journaliste, qui donne donc un premier défi de taille aux nouveaux propriétaires américains du côté de Bordeaux.