FCGB : Pour recruter, Sousa attaque le point faible des Américains

FCGB : Pour recruter, Sousa attaque le point faible des Américains

Photo Icon Sport

En difficulté avant la trêve, Paulo Sousa espère des recrues sur le marché des transferts. Mais pour cela, il faudra convaincre l’actionnaire de mettre la main à la poche.

La situation des Girondins n’a aucun secret pour Paulo Sousa. Après le rachat des parts de GACP, l’entraîneur de Bordeaux sait que le seul actionnaire King Street compte faire des économies. Rien de très encourageant alors que le technicien attend des renforts au mercato. C’est pourquoi le Portugais a trouvé un argument en béton. Selon lui, si les Américains veulent redonner de la valeur au FCGB, cela passera forcément par des investissements sur de nouveaux joueurs.

« Je crois que pour augmenter la valeur du club et celle des joueurs de l’effectif, l’investissement sur l’équipe est très important, a souligné le coach bordelais dans les colonnes de Sud Ouest. J’essaie de faire passer ce message à travers vous et directement à Frédéric (Longuépée, président directeur général) et à Eduardo (Macia, directeur du football), avec lequel je parle tous les jours de notre effectif, de nos besoins, ce qu’il voit dans le mercato, les opportunités. » Puis Sousa a confirmé les postes à renforcer.

Les profils recherchés

« Un attaquant et un joueur de couloir ? Pour franchir cette étape, oui, ce sont les priorités en relation avec le niveau économique du club sur le prochain mercato, a commenté l’entraîneur qui s’attend aussi à des départs. Les offres seront évaluées, c’est normal pour nous et pour les autres clubs en France, à part le PSG. Même Monaco, qui a un avantage fiscal et qui investit beaucoup, ne peut pas refuser certaines offres. » Reste à savoir si les arguments présentés suffiront pour convaincre la direction.