FCGB : Koscielny plaint les joueurs comme les spectateurs

FCGB : Koscielny plaint les joueurs comme les spectateurs

Photo Icon Sport

Malgré la victoire, Bordeaux ne s’est pas vraiment rassuré face à Dijon (2-0) mardi en Coupe de la Ligue.

Trois jours après la leçon infligée par Lille (3-0) en championnat, les Girondins tenaient à retrouver leurs principes de jeu. Mais contre la lanterne rouge de Ligue 1, les hommes de Paulo Sousa n’ont que rarement trouvé la faille dans le bloc adverse. Résultat, les spectateurs ont assisté à une rencontre pauvre en qualité. Et si l’on en croit Laurent Koscielny, les supporters ne sont pas les seuls à s’être ennuyés au Matmut Atlantique.

« Vous avez tout à fait raison, je pense que c'était… je ne vais pas dire une purge, mais pas loin, pour tout le monde, les supporters, nous les joueurs, a reconnu le défenseur central en zone mixte. C'était compliqué, pas de rythme, beaucoup trop de déchet technique, pas de jeu dans la profondeur pour aller vers l'avant. On a la réussite de marquer sur une de nos premières occasions. Après, on est solide derrière, mais on n’a pas la maîtrise du ballon. On va retenir le qualification. » Lucide, Koscielny ne cherche pas d’excuses pour expliquer ce mauvais contenu.

L’explication de Koscielny

« C'est vrai, il y a un peu de fatigue. Sur le match de Lille, il y a eu beaucoup de déchet technique, ce n'est pas une question de fatigue c'est une question de concentration et d'application dans nos gestes, a expliqué l’ancien Gunner. On sait que si on arrive à passer le pressing haut en quatre-cinq passes, on peut arriver à mettre le danger et être de suite dans les 30 derniers mètres. Dès qu'il y a du déchet, c'est nous qui perdons le ballon et ça nous met en danger. » Une phase de jeu que les Bordelais risquent de subir face à Nantes dimanche.